INFOS

Flight Simulator un outil d’apprentissage ex ... ...

technologie
Cliquez sur le logo pour lire l’article de Game Over .   Excellent article, je considère FSX comme un simulateur à part entière et une excellente base d&rs ...

EVENEMENTS

Suivez en direct le vol de Solar Impulse 2. ...

maxresdefault
Cliquez sur la photo ...

BONS PLANS

L’aéroport de Strasbourg Entzheim équipé ... ...

simui
L’aéroport de Strasbourg est maintenant équipé d’un simulateur de vol accessible au grand public et pas n’importe lequel… Le concept est aujou ...

SIMULATION REELLE

Airbus A350 XWB 3D Cockpit Simulation ...

Image1000
...
2015 04/05

Flight Simulator un outil d’apprentissage exceptionnel

logo CPL

Cliquez sur le logo pour lire l’article de Game Over .

 

Excellent article, je considère FSX comme un simulateur à part entière et une excellente base d’aprentissage du pilotage.

C’est vrai aussi, que le coût d’équipement est de plus en plus honéreux, cela oblige à faire des choix.
Avec les récents Boeing 737 et 777 de PMDG on atteint un niveau quasi professionnel de simulation, je ne doute pas que ce logiciel sera un jour utilisé pour la formation réelle des pilotes, c’est d’ailleurs le cas dans certains écoles, il suffit que les instances aéronautiques s’y intéressent.
Mais la encore c’est tout un business qui serait remis en question, principalement l’arnaque de certaines écoles qui font payer 80.000, voir 100.000 euros aux jeunes pilotes sans aucune garantie d’emploi…
Avec FSX le coût se réduirait à 150 euros maximum, un vrai coup de tonnerre dans le secteur.

Maintenant, tout dépend de la façon dont on utilise FSX, si c’est avec sérieux, c’est un outil extraordinaire qui procurera autant d’émotions que dans le réel..je connais des tas de professionnels qui l’utilisent à la maison, la passion ne s’arrête pas sur le tarmac et au moins FSX est disponible 24/7, à l’inverse de certains instructeurs d’avions légers qui s’endorment dans les cockpits .

Par contre, je déconnseille avec force le trés mauvais P3D censé remplacer FSX, un désastre

Have a nice flight !!

2015 29/04

Construction d’un nouveau centre d’entrainement Airbus à Singapour

Cliquez sur le logo Airbus pour plus de renseignements.

 

imagesUESKXEO2

2015 27/04

L-1011 Captain Sim

A ne pas louper !!

Captain Sim, après quelques temps d’attente vient d’actualiser son dernier software, le L-1011 destiné avant tout aux nostalgiques du pilotage « aux fesses » à l’ancienne et aux simmers qui n’ont pas peur d’oublier le Glass Cockpit.

Quelques mises à jour sont à prévoir afin d’améliorer la qualité des systèmes, dans l’immédiat, la qualité de l’addon est correcte et fidèle à ce que nous a habitué Captain Sim.

Effectuant son tout premier vol le , le TriStar est considéré pour l’époque comme un bijou technologique.
D’une capacité maximale de 400 places, il est relativement peu bruyant, et se montre assez sobre en carburant, gage d’une bonne rentabilité économique pour ses futurs acquéreurs.
La principale différence que l’on peut relever entre le TriStar et son concurrent le DC-10 est que le troisième moteur du Lockheed est intégré dans la queue de l’appareil (comme sur le Boeing 727) pour plus de stabilité alors que celui du McDonnell Douglas est placé au même endroit mais de manière externe pour un gain puissance.
Malheureusement, la technique choisie pour le TriStar entraîne des délais de conception supplémentaires d’environ un an, alors que le McDonnell Douglas DC-10 fait son entrée sur le marché.
De plus, Rolls-Royce, concepteur des trois moteurs équipant le L-1011 TriStar (le RB211) fait faillite en 1971 entraînant d’autant plus de délais.
La compagnie britannique est tout de même sauvée par une nationalisation qui vise à défendre les capacités technologiques militaires de la Grande-Bretagne. L’avion est assemblé à la Air Force Plant 42 de Palmdale en Californie (É.-U.).

Le Pack Captain Sim comprend :

– Aft cargo door
– Engine reversers (L-R)
– Aft cargo door
– Wing slats (4 sections)
– Passenger doors (4)
– Forward cargo door
– Engine intake covers (2)
– Engine cowling
– Engine cowlings (L-R)
– Wheel chocks (6)
– Plugs (4)
– Compressor blades
– Pilots (visible-invisible)
– Service access doors
– Escape slides (8)
– Engine reverser
– Right outflow valve
– Left outflow valves (2)
– Outboard ailerons (2)
– Inboard ailerons (2)
– Nose wheel steering
– Nose landing gear
– Landing gear doors (10)
– Landing gears (2)
– Spoilers (8 sections)
– Wing flaps (4 sections)
– Service doors (8)
– Elevators (2)
– Rudder
– Emergency exit
– Radome
– Radar antenna
– Stewardess
– Stabilizer

Liveries:

– British Airways G-BBAH
– Trans World Airlines N81026/31026
– Delta Air Lines N721DA
– Cathay Pacific Airways VR-HOD
– Eastern Air Lines N335EA
– Air Canada 80-s C-FTNL/512
– Air Canada 90-s C-FTNL/512
– All Nippon Airways JA8522
– LTU D-AERE
– Air Transat C-FTNL
– Saudia Airlines HZ-AHF

 

ext_top

 

Lockheed L-1011 TriStar
Lockheed  Tristar L1011-500 d'American Trans Air
Lockheed Tristar L1011-500 d’American Trans Air

Rôle Avion de ligne long-courrier
Constructeur Drapeau : États-Unis Lockheed
Équipage 1 pilote, 1 copilote,1 mécanicien navigant
Premier vol
Mise en service 1972
Retrait Toujours en service
Dimensions
Longueur 54,17 m
Envergure 47,34 m
Hauteur 16,87 m
Aire alaire 257,4 m²
Masse et capacité d’emport
Max. à vide 109,65 t
Max. au décollage 195,05 t
Passagers Jusqu’à 400
Fret 20 730 kg
Motorisation
Moteurs 3 réacteurs Rolls-Royce RB211
Performances
Vitesse de croisière maximale 965 km/h (Mach 0,86)
Autonomie 7 420 km

 

imagesPEKAX1QD

copyright 2008-2009 PILOTE VIRTUEL | some text here if you want


Using AcosminSIMPLE designed by Acosmin Premium